• Substitution

     

    Presque 8 mois après la fin de "Et si, demain ..." , voici ma nouvelle histoire.

     

    Substitution

     

    Bonne lecture

  • Dans la Cordillère des Andes, au Chili, un homme se promène seul, en pleine nuit.

     Ce qui, avouons le, n'est pas très prudent de sa part.

    Prologue

    Approchons nous de lui, mais soyons très prudent, on ne sait jamais. Pour être seul, comme cela en pleine nuit dans un endroit si reculé du monde, loin de toutes habitations, nous pourrions avoir à faire, à un de ces trafiquants quelconque, sans foi, ni loi.

    Prologue

    Mouais ... Ça vous direz de prendre le risque de s'en approcher encore un peu ? Bien sur, nous resterons très prudent.

    Allez, on y va... Tout doucement et pas de bruit...

    Voilà qui est mieux. Arrêtons nous là, et observons le!

    Prologue

    L'homme regarde la montagne sans rien dire. Il semble être vêtu de haillons.

    Prologue

    Non, ce ne sont pas des haillons, mais ses vêtements sont déchirés... Se serait-il battu contre un Kodkod, voire même un puma ?

    J'ai comme l'impression qu'il est perdu. Pas vous ?

    Prologue

    Attention!... Cachons, nous, il avance!  ... Suivons le! .... Et surtout pas un bruit!

    L'homme marche lentement.

    Prologue

    Au bout d'une heure de marche dans la montagne, l'homme decide enfin de s’arrêter, et se parle en se frottant le cou

    " Que j'ai mal au cou. Mais, que m'est-il arrivé ? Pourquoi suis-je ici ?

    Prologue

    L'homme ne semblait pas savoir ce qu'il lui était arrivé et pourquoi, il était ici.  Vous ne trouvez pas cela étrange ?

    Moi, si !

    Il reprit sa marche. Il suivait en chemin qui grimpait vers les sommets de la montagne et non la vallée. Personnellement, si j'étais perdu, je descendrais vers la vallée en espérant y trouver quelqu'un.

    Pas vous ?

    Prologue

    L'homme s’arrêta de nouveau, quasiment au sommet de la montagne après une bonne nouvelle heure de marche.

    Prologue

    Il observa pendant plus d'une demi heure la vallée, et le sommet.

    Prologue

    Et finit par s'écrier:

    " Mais qu'est-ce que je vais ici !  ... Comment suis arrivé là ? Il n'y pas âmes qui vivent, ici ! Ni en bas, ni la haut ! ... Qui va pouvoir me dire où je suis ? Et j'aimerai savoir, aussi, comment je suis arrivé ici ?

    Prologue

    Mais que mon cou me fait mal ! ...  C'est incroyable ce qu'il m'arrive ... Aaah! et voilà que j'ai sommeil, maintenant ... Il faut que je me trouve un endroit où dormir... Où dormir !?!?  Mais ... Où, ai-je bien pu dormir, la nuit précédente ? ... Je ... Je ne sais plus !

    Prologue

    Je ne sais plus ... Je ne sais même plus où j'étais hier !!! ... Ni avant hier, aussi!  ... Mais ... Mais ...
    Je ... Je ne sais même plus où j'habite ! ... Mais que ... Mais que m'arrive-t-il ? ...

    Prologue

    J'ai ... J'ai, comme l'impression que ma vie commence, ce soir ... Hors, je suis sûr que non ! ... J'ai fait des choses hier, j'en suis sûr, mais quoi ? Je ne sais plus! ... Noooonnnn ! ... Je ne sais plus qui je suis !!! ... Je ne sais plus comment je m'appelle ! ... Je suis perduuuu !"

     

     


    10 commentaires
  •  17 ans plus tard, dans un Manoir, quelque part dans un bourg de montagne.

     Chapitre I

     " Il neige... C'est marrant Éléonore, dès qu'il neige le soir, je ne peux pas m'empêcher de penser, à cette soirée, il y a 5 ans, où ta mère est partie faire une course et n'est jamais revenue...

    -Moi, aussi Maurine ... Tu crois qu'elle a été attaquée par un dahu ?

    Chapitre I

    - Eléonore, combien de fois faudra-t-il te dire que les dahus n'existent pas... Ce sont des inventions d'adultes pour effrayer les enfants.

    - Alors, expliques moi, pourquoi personne n'a vu Maman au bourg, et que l'on a jamais retrouvé son corps ? ...  Je vais allumer la cheminée, avant qu'il ne fasse trop froid...Il est où le corps de maman ? Il est où ?

    Chapitre I

    - A mon avis, elle a dû glisser avec la neige, et est tombée dans un ravin ...

    - Mais on l'aurait retrouvé son corps, au printemps, à la fonte des neiges ...

    - Sauf si un loup ou un lynx  ...

    Chapitre I

    - Tais toi! Maurine ! Je ne veux pas entendre ça!

    Chapitre I

    - Je ne te donnais qu'une version plausible ... Même la police en a conclut à cette version!

    - Tais toi! Maurine! Maman était ... Et personne n'a vu d'animaux roder aux alentours du bourg ce soir là.

    Chapitre I

    - D'accord Eléonore, je me tais ...N'en parlons plus.

    - Oui, c'est mieux comme ça, Maurine."

    Peu après, Eléonore se mit à rire.

    Chapitre I

     "- Qu'est-ce qui te fait rire ?

    - Oh rien, Maurine ... Je repensais au potin  que nous a remonté Monsieur le Curée, l'autre jour, quand il est venu nous voir après la messe en mémoire de maman ...

    Chapitre I

     - Bah! Moi, ça ne me fait pas rire, que des gens disent de telle bétises à notre sujet ... Nous croire en couple ... D'accord,  je te considère plus comme ma sœur que comme la fille de la bonne. Mais delà à faire penser que nous sommes en couple, il y a un monde ... Si ça continue, chacun va reprendre sa place, ici. Tu deviendras ma bonne"

    Chapitre I

     Eléonord murmura: "mais je suis déjà ta bonne! Qui fait la cuisine, la vaisselles, et tout le toutime, ici ?  Toi ou moi ?"

    Chapitre I

    - Que dis tu Eléonore, je n'ai pas compris, tu parler trop bas ?

    - Rien, je me parlais à moi même, Maurine ...

    - Et c'est secret ?

    - Non, non, je me disais que vivre en couple avec toi, me déplairait pas." dit Eleonore avec sérieux dans le but de plaisanter.

    Chapitre I

     - Pardon ? ... Bon ... Euh! ... Il est tard... Je suis fatiguée, je vais me coucher...  Tu devrais en faire autant, c'est certainement la fatigue qui te faire dire de telles bétises ...

    Chapitre I

    - tu as sans doute raison, je remet un buche et attise le feu, pour que nous n'aillons pas trop froid cette nuit.
    Un fois seule, Eléonore se parla:" Elle n'a pas pris la mouche comme je l'attendais ... Non ... Pas possible! ... Elle ne serait quand même pas  pour ...


    6 commentaires
  •  Pendant ce temps, pas si loin de là, dans la montagne, un homme erre seul.

    Il semble perdu.

    Chapitre II

    Approchons nous de lui.

    Chapitre II

    Mais pourquoi se sauve-t-il ? Lui faisons-nous peur ?

    Ah!  Il ralentit ... Mais... mais ... C'est notre homme du prologue ! Il est toujours dans la montage, il n'y est quand même pas resté tout ce temps là ? Il n'a pas vécu, pendant ces 17 ans dernières années, seul, dans ces lieux ?

    Chapitre II

    Il semble se parler, à lui même, écoutons le.

    "L'hiver revient déjà ...  Je ne sais toujours pas ce que je fais là... J'ai froid... Je ne sais plus où est la grotte dans laquelle j'ai passé l'hiver dernier ...Ma mémoire! Ma mémoire! Qu'est-ce qu'elle me fait!!! ... Elle ne sait pas me dire pourquoi, je suis là, seul ... Depuis combien de temps, maintenant que suis je perdu, ici, dans ces horribles montagnes ?"

    Chapitre II

    " Je ne sais vraiment plus, un an ? C'est sûr! 2, 3, 4 ... Plus ?  Je n'arrive plus à me souvenir!"

    Chapitre II

    "Est ce la fin ? ... D’ailleurs, j'ai faim ... Avec cette neige, je ne vais plus avoir beaucoup de feuilles, racines, et baies à manger ... les petits animaux vont disparaitre, jusqu'aux printemps ... Il faut que je retrouve la grotte de l’hiver dernier, il y avait de la mousse, sur les parois, pour manger ... Et une famille de rats ... Peut-être qu'une nouvelle s'y est installée, ce n'est pas si mauvais que ça la viande de rat.

    Chapitre II

    Il fait de plus en plus froid ... Par où, dois-je aller pour retrouver cette grotte ? Je ne retrouve plus mon chemin ... A l'époque, j'aurais peut-être dû, dès mon arrivée, ici, rester sur place, et ne pas parcourir cette foutue montagne, en espérant trouver quelqu'un ... , il y a peut-être eu des secours qui m'ont recherché ... Mais ça fait combien de temps que je suis ici ? ... Je n'arrive pas à m'en souvenir!

    Chapitre II

    Je finis par croire que je suis seul au monde ... C'est ça il a du y avoir une catastrophe, et l’humanité a disparu de la terre ... Et, c'est certainement cette catastrophe qui m'a fait perdre la mémoire ... Je suis peut être le seul ... Le seul survivant!

    Chapitre II

    Seul survivant, oui c'est ça! ... Et Si, le seul survivant ne trouve pas vite de la nourriture et un abri pour se réchauffer, il n'y aura, bientôt, plus de survivant... 

    Chapitre II

    Mais, à quoi ça sert de chercher à survivre, si je suis le seul, je serais toujours le seul ! ... Je ne saurais jamais, comment et pourquoi, je suis arrivé, ici... Il faudrait peut-être mieux pour moi que tout cela s'arrête ... Je sais! Je vais aller me jeter dans un ravin ! Je ne souffrirait plus, ainsi ... Et l'humanité aura complètement disparu de ce monde ... De toute façon vue mon age et à moi seul, je ne peut pas la recréer! "

    Chapitre II

    L'homme se mit à courir ... Il a vraiment perdu tout espoir ... Il se croit seul au monde ... Dans ce cas, son raisonnement peu se tenir ... Mais, vouloir se jeter, volontairement, dans un ravin, ça va lui demander énormément de courage. L'aura-t-il ?

    Chapitre II

    L'homme s’arrêta brutalement.

    " Voilà, que ma mémoire me rejoue des tours ... Je ne sais plus où j'avais vu un grand ravin ... J'en ai MARRE ! ... Je ne suis plus capable de me souvenir de quoi que ce soit ... Que vais-je devenir ! ... Si, je suis même incapable de retrouver un endroit où je pourrais me donner la mort ? ... Non, je ne veux plus souffrir de faim et de froid ! Je ne veut pas mourir lentement à petit feu ! Je veux en finir, au plus vite ! Mais pourquoi n'ai-je pas une arme sur mo ... "

    L'homme arrêta son discours, il semblait surpris: " Mais ... qu'est-ce que c'est ?

    Chapitre II

    Pas possible ! Je rêve ! ... je veux en avoir le cœur net."

    Chapitre II

    L'homme se mit à marcher.  Et s'écria!

    "Mais si ! ... Merci mon Dieu! Alors que j'envisageais d'en finir, je viens de retrouver des traces de la civilisation ! "

    Chapitre II

    L'homme venait d'apercevoir une route. Il la rejoignit et la prit, au hasard, dans une direction.

    "Espérons que cette route m'amène ailleurs que dans la montagne, et que je n'y erre pas autant d'années."

    Chapitre II

    L'homme marcha sur la route enneigée, sous une neige battante pendant de longues heures.

    Il s'arrêta. Il était épuisé et gelé.

    "Je n'en peux plus, Mes pieds me font très mal, il sont congelés, mon corps est transi. J'ai du prendre la mauvaise direction, si je ne trouve pas un abri très vite, mon chemin se terminera définitivement sur cette route"

    L'homme leva la tête, il s'exclama: " Un ... Un toit ! ... Il ... Il... Il y a une MAISON ! Je suis sauvé!"

    Chapitre II

    Il avait vu au loin le toit d'une habitation.

    Le courage lui revint, et se mit à courir vers l'habitation. Le froid, la douleur n'avaient plus de prises sur lui.

    Chapitre II

    Il était sûr qu'il arrivait au bout d'un chemin, qui allait lui sauver la vie. Il allait enfin revivre normalement dans un monde civilisé, enfin, s'il n'était pas le dernier survivant.

    Mais ça, amies lectrices et amis lecteurs, vous le savez tout comme moi. Lui, il ne sait pas encore qu'il n'est pas le dernier survivant.

    Chapitre II

    Plus, il s'approchait de la bâtisse, plus il courrait vite. Son corps se réchauffait.

    Un sentiment, qu'il n'avait pas ressenti depuis bien longtemps, montait en lui.

    Chapitre II

    Le bonheur commençait à l'envahir,il s’amplifiait, plus il s'approchait de la maison.

    Chapitre II

     Il n'était plus qu'à quelques mètres de l'habitation. Il se sentait revivre.

    Maintenant, il se savait sauvé. Même, si elle était inhabitée, aucune lumière était visible. Il avait un abri, pour l’hiver, il lui suffisait de casser une vitre, pour pénétrer à l'intérieur.


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique