• Chapitre XVII

    Sitôt partis ...

    Chapitre XVII

     

    Chapitre XVII

    Chapitre XVII

     Sitôt arrivés

     Alklor alla aussitôt voir Opalyia, qui l'accueillit, assez froidement.

    " Alors! tu étais parti te cacher où ? Ou plus exactement, elle devait être très jolie l'infirmière pour quelle arrive à te tourner la tête et que tu la suives malgré tes blessures ?

    Chapitre XVII

    - Mais, je ne l'ai pas suivie. Je n'ai suivi personne! Je me souviens, simplement, d'être en train de combattre Alioc, quand au moment où j'allais lui assener le coup fatal, une horrible douleur me foudroya le ventre, puis, ... plus rien ... Le trou noir. Jusqu'à ce que je me réveille dans une pièce qui m'était inconnue, avec une je... une fée amazone allongée à coté de moi, en train de me soigner une plaie au ventre...

    Chapitre XVII

    - Allongée, en train de te soigner une plaie au ventre !... Et tu crois que je vais gober ça ? ... Depuis quand s'allonge-t-on à coté d'une personne pour lui soigner une plaie ? ...

                    - Ah! Non! ... Opalyia! ... Tu ne vas pas recommencer à me faire une crise ! Il ne s'est rien passé entre moi et ces fées! ...

    - Aaah! ... Parce qu'en plus, elles étaient ... Plusieurs ! Alors comme ça, on prend du bon temps avec plusieurs fées, alors que moi ! Je risque ma vie pour capturer Azurya ! ...

    - J'ai appris pour Azurya et je t'en félicite! ... Mais, je t'en supplie! Arrêtes! Arrêtes d'insinuer que je t'ai trompée avec l'une de ces fées ! Il ne s'est rien passé entre elles et moi ! ... Tu crois que ça m'amuse de toujours devoir subir leurs avances ! ... J'en ai marre de subir, toutes ces fées ! Dès qu'il y en a une dans le même endroit que moi, il faut qu'elle saute sur moi ! J'en ai marre de ce harcèlements ! Il devrait y avoir une loi, contre ça ! Il n'y a que la brave Izyl qui ne me fait pas du rentre dedans.

     Chapitre XVII

    - Calme toi, Alklor ! Ne t'énerves pas pour ça, je te crois! Je te taquinais, simplement ! Mais avoue quand même, qu'il y a de quoi se poser des questions quand on voit leur comportement avec toi ! Je me demande comment, tu fais pour leur résister et ne pas gouter au fruit défendu ! ... Enfin, bref ! ... Allez viens, à la maison, je vais te préparer un bon repas, et, ensuite je te parlerai d'Azurya."

     

    Pendant ce temps, Izyl était partie voir Wardyolinia.

     Chapitre XVII

    "Alors?" Demanda Wardyolinia. "Il était bien où tu pensais ? ... Avec Evy et Ivy ? ... J'espère qu'elles n'ont pas déclenché de catastrophe!

    - Non, c'est bon, pas de catastrophe, en vue. A part que ...

    - A part que quoi? Izy ?

    - Elles ont failli se battre pour avoir Alklor. Tu sais l'effet qu'il nous fait, à nous les fées, Alklor ! Moi, même, j'ai du mal à me contenir ... Si il n'y avait pas eu le Conseil, je pense qu'il serait dans mon lit...Et Opalyia serait une vielle grenouilles, oubliée dans un étang ...

    - Ooooh! ... Izyl ! ... Mais que dis-tu là ! Je te croyais plus sage que ça !

    - Mais, ne t'inquiètes pas, Wardyolinia, je sais me tenir ! Sans quoi, je lui aurais fait faire un petit détour dans une petite grange, avant de renter ... Au fait, Ivy lui a tout dit."

    Wardyolinia était stupéfaite, par ce qu'elle venait d'entendre. Elle ne savait plus quoi dire. D'un coté, elle devait surveiller Izyl et toutes les fées pour qu'elles ne craquent pas sur Alklor. Et voilà, maintenant qu'en plus, elle devait surveiller Alklor pour l'empêcher de révéler ce qu'il sait.  Mine de rien, pour espérer gagner cette guerre, Wardyolinia en avait du monde à surveiller ! Peut-être que l'issue de ce conflit ne dépendra que d'elle ?

    Chapitre XVII

    "Allez, viens, à la maison, tu dois avoir faim. J'ai préparé une bonne soupe !" Finit par dire, Wardyolinia.

     

    Opalyia et Alklor était déjà, à l'intérieur. Opalyia avait un drôle de regard, envers Alklor.

    Chapitre XVII

    Elle le regardait vraiment bizarrement. Quand soudain, elle dit "Après ça, les fées ne pourront plus rien sur toi !" Elle se jeta sur Alklor et l'embrassa langoureusement sur la bouche.

    Chapitre XVII

    "Hum! Hum!" Fit Izyl en entrant dans la maison. "Je vois que les retrouvailles sont heureuses. Mais, nous avons encore du boulot, ce soir ! La journée n'est pas finie! Nous avons une prisonnière à interroger, après le repas !"

    - Izyl ? Tu es sûre que ça ne peut pas attendre demain ? Le voyage m'a fatigué. J'aimerais me reposer avant.

    - C'est ça. C'est ça! Alklor. Avec d'autres ça marcherait peut-être, mais pas avec moi ! Depuis quand les voyages en licornes fatiguent les voyageurs ? Ce sont elles qui se fatiguent, pas toi ! Que tu ais mal au dos, je veux bien, mais que tu sois fatigué ! Non ! Dis plutôt la vérité ! Tu as envie de faire des galipettes avec Opalyia ! N'est-ce pas?

    Chapitre XVII

     - Tu es dure, avec, nous, Izyl. mais pourquoi veux-tu interroger Azurya, dès, ce soir?

    - Le temps nous est précieux, Alklor. On en manque ! Plus on tarde à coincer Alioc, plus son emprise sur les peuples grandit. Et plus sont emprise sur les peuples grandit, moins nous avons de chance de le vaincre!

    - Izyl a raison !" Ajouta Opalyia. "Vas, avec elle, interroger Azurya. Vous aurez, peut-être, plus de chance que moi... Avec moi, elle ne décroche pas un mots, elle reste stoïquement assise sur la chaise.

    Chapitre XVII

    - Bon! Allez Izyl, que l'on en finisse vite ! Je vais lui faire cracher le morceau, à celle là !"
    Izyl et Alklor sortirent, sans manger, de la maison pour rejoindre la prison.

    Chapitre XVII

    "Alklor! " Dit Izyl. Tu me laisses agir en premier. j'ai un plan ... Approches, je vais te l'expliquer". Izyl lui expliqua son plan à voix basse, pour être sûre que seul, Alklor, puisse l'entendre.
    "Bon! j'y vais et je t'appelle quand ce sera à toi d'entrée en jeu !"

    Chapitre XVII

    Izyl entra, seule, dans la cellule. Azurya dormait.

    "Dommage que tu dormes, je pensais que tu avais faim, alors je t'avais apporté une belle pomme... Mais comme tu dors, je vais la manger..."

    Chapitre XVII

    Azurya se leva brutalement:

    "Non! S'il te plait donne la moi, je n'ai rien manger depuis hier ... j'ai faim!

    Chapitre XVII

    - D'abord, on ne me tourne pas le dos, pour me parler, surtout quand on est dans ta position !Tu veux la pomme ?

    - Oui, je suis affamée! S'il te ... s'il vous plait... Ayez pitié!

    - Avoir pitié ? ... Pitié de quoi ?  De toi ? Toi qui soutiens un dictateur assassin ! Il a tué froidement sa sœur, sans hésitation, pour hériter de son trône et faire régner misère et désolation, sur sa propre planète ! Maintenant, il veut épouser de force une jeune innocente pour la faire assassiner, afin de lui voler son Empire ! Alors ! Si tu veux vraiment de la pomme ! Coopères !

    - Oui, je vous en suppliiiie...

    - Alors! Parles ! Dis moi, où se cache Alioc ? comment est-il protégé ? Et tout le toutim ! Et après vérification, et seulement après, vérification, tu auras le droit à cette pomme ! Et si tu es très coopérative, tu auras le droit à un bout de viande, en plus. Tu vois comme je suis gentille avec toi !

    Chapitre XVII

    - Mais ... Mais, je ne sais pas où est Alioc ! je vous assure! Il change d'endroit tous les jours, pour être sûr de ne pas se faire repérer! ... je vous jure ! ... C'est la vérité ... Je ne sais pas où il est!

    - Bon! Tu l'auras voulu ! Alklor est revenu ! Alioc n'a pas réussi, à le tuer ! Par contre depuis son retour, il est tout bizarre ... Il s'est jeté comme une bête sur Opalyia, pour en faire son affaire, si tu vois ce que je veux dire ... Elle a du se débattre pour ne pas y passer ! Elle s'est enfuie de ses griffes de justesse ! Il était très violent! Il a même faillit tuer Wardyolinia, en se jetant sur elle. Je l'ai sauver in extremis, en jetant sur Wardyolinia de la poudre de fée. Elle agit comme une protection contre Alklor et ses pulsions. c'est pour ça qu'il ne s'en prend pas à moi ... Alklor! ... Alklor ! ...Tu peux venir ?"

    Chapitre XVII

    Alklor entra dans la cellule, et demanda à Izyl:

    "- c'est vrai ? ... Je peux ?  Il n'y a pas de poudre de fée ? Je ne vais pas être tétanisé et ça ne va pas me bruler, comme avec Wardyolinia ?

    - Non, Alklor, tu peux y aller sans crainte, elle n'a pas de poudre de fée, elle est entièrement à toi. Tu n'as rien a craindre. Fais en ta petite affaire. Tu peux le faire autant de fois que tu veux ! Personne n'interviendra. Même si tu lui fais mal, elle ne nous sert plus à rien. Elle ne sait pas où est Alioc."

    Alklor se retourna vers Azurya, et poussa un gros rugissement avant de parler:

    " GGGRRAAAAOOOOO ! ...Déshabilles toi! " Ordonna Alklor. "Vite si tu ne veux pas que je t'arrache tes vielles fripes! Dépêche toi! j'ai trop attendu, je ne tiens plus ! J'ai besoin de me vider ! Déshabilles toi ! Et plus vite que ça, si tu ne veux pas que je lacère ta jolie peau avec mes ongles !" Alklor montra ses ongles sales qu'il avait frottés dans la terre avant d'entrer. "GGGRRAAAAOOOOO ! et t'as intérêt à te laisser faire, ça ne dura pas longtemps! Si tu  résistes, je te griffes au sang et t'arrache les oreilles avec mes dents ! T'as compriiiIIIIS ! Et je ferais ma petite affaire, avec toi, autant de fois que je le voudrais ! GGGRRAAAAOOOOO ! Vite déshabilles toi!

    Chapitre XVII

     Azurya eut la réaction prévue, elle était terrorisée.
    Alklor fit un petit sourire.

    - Arrêtes Alklor ! Tu me fais peur ! Calmes toi, je ... je vais me laisser faire ... Pro .. Promis! ... J'ai ... J'ai toujours eu envie de faire ça avec toi ... Mais avant ... laisses moi le temps de me dévêtir, je vais te faire un striptease, comme tu n'en as jamais vu ! ... Tu peux rester Izyl, si t'as envie de mater !" 

    En parlant, Azuryia avait mis la main dans une de ses poches, où elle en sortit une poudre blanche qu'elle se renversa sur le corps. Celui-ci devint lumineux.

    " C'est de la poudre de fée" dit-elle. " Viens si tu peux, Alklor. Allez! viens, je me laisserai faire ... Ah! ...Ah! ...Ah! ... Allez viens faire ton affaire, si t'es un homme! Allez ! Viens !... Ah! ...Ah! ...Ah! ... "

    Alklor se retourna vers Izyl.

    Chapitre XVII

    "Alors, ça ! C'était pas prévu !

    - Que veux-tu, Alklor. Ça fait partie des impondérables .. Il va falloir trouver autre chose." Répondit Izyl. " Le plan est à l'eau! Allez! Viens ! On retourne à la maison, on la laisse, là, sans manger ! La faim finira bien par la décider à parler ! La poudre de fée n'a jamais nourrir personne."

    Chapitre XVII

    Alklor et Izyl sortirent de la cellule.

    "Mais comment? ... Comment? a-t-elle pu se procurer cette poudre de fée ? Elle te l'a volé,Izyl ?

    Chapitre XVII

    - Non, Alklor, ce n'était pas la mienne... Je suis très inquiète ... Elle n'en avait pas en entrant dans sa cellule, j'en suis sûre, j'ai, moi même, vérifié le contenu de ses poches quand elle est arrivée... Il y a une traitresse parmi les fées ! ... On cours à la catastrophe si on ne la démasque pas très vite...

    - Envoies, un message à toutes les fées qui tu connais, Izyl. Il faut qu'elles démasquent la traitresse...

    - C'est ça, Alklor! Tu veux que la traitresse sache que l'on connaisse son existence, et prenne ses précautions ? ... Non, gardons ça secret pour nous! Ne dit rien à personne,et je dis bien personne ! Il ne faut pas que cette information s'ébruite ! Ça déclencherait, un mouvement de panique chez les fées honnêtes et les autres peuples, et rendrait la traitresse vigilente. Alioc pourrait, même, mettre à profit cette panique !"

    Chapitre XVII

    - Mais que faire Izyl?

    - Toi, tu te contentes de surveiller la cellule, et tu attends demain soir que la poudre ait perdu son effet, pour aller interroger, Azurya. Essaye de vider ses poches ... tu as carte blanche, mais si elle s'asperge, de nouveau, avec cette poudre fais attention car elle peut s'envoler et toi non ! Son effet dure un peu moins d'un jour.

    - Et toi, que vas-tu faire, Izyl ?

    - Moi, je vais prévenir La mamie, et je parts à la recherche de la traitresse ... J'ai ma petite idée à son sujet ... Allez, j'y vais! Surveilles bien la prisonnière et sois prudent, elle ne doit pas s'évader ! Par chance, elle ne semble pas connaitre tous les pouvoirs de cette poudre."

    - Quelles sont ses pouvoirs, Izyl ? " Demanda Alklor. Mais, trop tard, Izyl n'étais déjà plus là.


  • Commentaires

    6
    Jeudi 21 Avril 2016 à 16:42

    un énorme bravo Yoda j'aime beaucoup l'intrigue dans ce nouveau chapitre , l'idée d'izil est bonne mais semble bien vouée à l'échec

    Que penser de la traitrise surtout dans une confrérie, cela arrive même parmi les proches,alors...

    A qui pense t elle? qui est celle qui tend vers le mal qui a besoin de reconnaissance ou bien qui rêve de pouvoir de grandeur? 

    Je vais continuer à attendre alors. 

    p_s j'aime bien ton idée des restos du cœur, belle idée ♥

    5
    Jeudi 21 Avril 2016 à 12:46

    J'ai beaucoup aimé ce chapitre yoda . 

    4
    Mardi 19 Avril 2016 à 12:58
    Encore un super chapitre ^^
    Flûte pour le plan, mais au moins ils savent qu'ils ont été trahis par quelqu'un ._. Je me demande bien qui et pourquoi...
    Au final on connaît toujours pas le secret d'Alklor, vivement la suite *^*
    3
    Mardi 19 Avril 2016 à 11:03

    Coucou Yoda, suis passée hier soir, et juste au moment où j'allais commencer la lecture, coup de fil...lol... Bon me revoilà yes Très beau chapitre plein d'humour et de légèreté: j'ai aimé +++ Un peu turbulentes tes petites fées wink2 Roi du suspens tu l'es et tu le resteras :) Une traitresse!! Et qui est- elle ?? On peut s'attendre encore à une belle suite de cette histoire: bravo! Et tes images, quel régal pour les yeux comme d'habitude. Merci à toi pour ce moment agréable de détente. Bonne journée. Bises amicales.

    2
    ♥Vanille♥
    Lundi 18 Avril 2016 à 23:00

    Aoutch une traitresse, j'espère qu'elle va se faire attrapée! Je me demande si Evy ou Ivy  n'y sont pas pour quelques choses.... J'ai un pré sentiment....

    Beau chapitre en tout cas et toujours bien écrit !

    Hâte de lire la suite ,

     

    Nath♥

    1
    Lundi 18 Avril 2016 à 21:21

    plein d'humour et de suspens et grande fut ma surprise devant la partie (appelons cette partie du chapitre la partie du lion au printemps) en prison. ça a failli tourner au carnage! heureusement finalement qu'il y a une traitresse chez les fées qui fourni de la bonne poudre des fées en prison.

    Qui est la traitresse? doit on s'attendre à une révélation quant aux pouvoirs de la poudre?

    Alklor et Opalya vont ils pouvoir feter leurs retrouvailles?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :