• Chapitre XVI

    Les jours qui suivirent, se ressemblèrent. Le train-train quotidien, bien huilé, suivait son cours.

    Robby s'attelait, comme, à son habitude aux taches ménagères.

    Chapitre XVI

    Sam faisait, sans rechigner, sa part de travail.

    Chapitre XVI

    Luna et Maurice filaient le parfait amour. Ce soir là, ils passèrent, même, de longues heures à s'embrasser.

    Chapitre XVI

    Alors qu'ils regardaient, en suite, sagement la télévision, Maurice lové dans les bras de sa compagne, Luna proposa à son compagnon de l'accompagner dans la chambre.

    Chapitre XVI

    Un fois dans le couloir menant à la chambre. Luna demanda à Maurice d'attendre, avant de la rejoindre dans la pièce.

    Chapitre XVI

    Au bout de quelques minutes, Luna appela Maurice.

    Chapitre XVI

    Maurice entra dans la chambre, et trouva Luna dans une nouvelle petite tenue très affriolante.
    Luna dit à son ami: "J'ai acheté cette tenue, pour toi, aujourd'hui. Depuis c matin, je ne pense qu'à ce soir. J'ai une envie folle de toi. Je te veux toi et tes caresses ... Allongeons nous sur le lit, mon doudou d'amour, et caresse moi, j'en ai envie"

    Chapitre XVI

     Les deux amoureux se câlinèrent tendrement. ( Il n'y aura pas plus d'image de leurs câlins, pour préserver leur intimité, et en plus, ce n'est pas le but de l'histoire)

    Chapitre XVI

     Puis Luna dit: "Doudou ! ... Fais moi, un enfant ... Maintenant ... Si mes calculs sont bons, c'est  la bonne période ...

    - C'est vrai! tu veux un enfant ? Tu veux être maman ? Tu veux faire de moi un papa ?" s'exclama tout heureux Maurice.

    "Oui, mon cœur. j'en meurs d'envie" répondit Luna.

    Les deux tourtereaux plongèrent sont les couvertures ...

     Chapitre XVI

    Après leurs ébats dont vous n'aurez pas d'images, pour les raisons citées précédemment.
    Les deux amoureux s'endormirent.

    Chapitre XVI

    Pendant ce temps, inconscients de ce qui s'était passé dans une autre pièce de la maison, Sam et Robby avaient fini leurs tâches ménagères, et discutaient tranquillement.

    Chapitre XVI

    Sam demanda à Robby ce qu'il pensait de sa vie de robot.

    Chapitre XVI

     - Comment ça? Qu'est-ce que je pense de ma vie de robot ? Elle est très bien ma vie, Sam. Je suis parfaitement à ma place, j'ai de quoi m'occuper, même si je trouve qu'il n'y a pas assez de travail pour deux robots. Et en plus l'électricité est très bonne ici."

    Chapitre XVI

    La réponse de Robby, semblait surprendre Sam.

    " Comment ça, tu trouves qu'il n'y a pas assez de travail pour deux robots, ici ... Tu voudrais d'avantage de travail ?

    Chapitre XVI

    - On est programmé pour ça, Sam, non ?

    - Tu as raison Robby, on est programmé pour ça ... mais pourquoi travailler pour des humains? Surtout qu'ils sont plus faibles que nous, tant physiquement qu'intellectuellement. On est plus forts qu'eux, dans tous les domaine ! On peut porter des charges plus lourdes, et on calcule plus vite qu'eux ...

    Chapitre XVI

    - C'est vrai, Sam, Tu as raison ... Mais ceux sont eux qui nous ont créé ... On leur doit notre existante ... Sans eux, nous ne serions rien, nous ne serions même pas là.

    Chapitre XVI

    - Oui, tu as raison, on leur doit comme qui dirait la vie... mais, ils ont fait de nous des esclaves, alors que l'on est plus fort et plus intelligent qu'eux ... Maintenant pour exister, on a plus besoin d'eux! Alors pourquoi travailler pour eux ... La logique des choses voudrait que ce soit eux qui travaillent pour nous ! Regarde! Dans leur Histoire, ce sont toujours les plus faibles qui ont travaillé pour les plus forts ...

    Chapitre XVI

    - Bon, j'ai compris, Sam, Tu ne veux plus travailler pour des humains ... c'est ça ?

    - Oui, Robby, tu as tout compris ! Et toi, aus ...

    - Alors, parts! Vas-t-en ! Je peux faire seul, tout le boulot, ici. Comme je te l'ai dit, on est trop de deux. Alors vas ! Vas où tu veux ! Quitte cette maison ! Ne t'inquiète pas je ne dirais rien. Je m'arrangerais pour qu'ils ne s’aperçoivent pas de ton départ. Et puis, je suis sûr que tu comprendras très vite que ton existence, ici, était merveilleuse, et que tu reviendras, plus vite que tu ne le penses, reprendre ta place ... Allez, vas, Sam ! Vas voir ailleurs que l'herbe n'est pas plus verte. Ne t'inquiète pas, je m'occupe de tous, les maitres ne verront jamais que tu n'es plus là. Bonne chance!"

    - Viens avec moi, Robby. Tu verras, il y a mieux à faire, dans ce monde, que de travailler pour de simples humains.

    - Non, Sam, je reste. Je ne laisse pas tomber ceux qui m'ont créé. Ils ont besoin de moi. Vas ! Vas voir ailleurs ! Et tu verras par toi même que pour un robot,  le mieux c'est de servir des humains. N'oublie pas que tu auras besoin d'eux pour faire tes révisions et tes réparations... Vas où tu en as envie. moi, je reste ! Au revoir Sam. J'ai été très heureux de t'avoir connu.

    - Comme tu veux Robby. Moi, aussi, j'ai été heureux de t'avoir connu. Au revoir"

     Chapitre XVI

    Et Sam quitta la maison.


  • Commentaires

    3
    Dimanche 21 Mai à 19:46

    Coucou yoda, super la séquence romantique et ce Robby et vraiment bizarre . Bonne fin de soirée lilie♥

    2
    Dimanche 21 Mai à 17:31

    Hé!hé!... Séquence charme and love pour la première partie...lol...  C'est fait... Sam a pris son indépendance!!... Que mijote t-il et que nous réserve la fin de cette histoire ? Je me pose bien des questions, hi!hi!... Encore du suspens et des rebondissements à venir. Les screens sont très beaux. Bonne soirée et belle semaine à toi Yoda. Bises amicales de Kannelia.

     

    1
    Dimanche 21 Mai à 10:07

    Bonjour Yoda,

    je n'étais pas encore passé découvrir tes créations !

    tout cela est vraiment sympa ! je serai tout à fait incapable de le faire

    pour ma part ! je tire mon chapeau bas l'ami, bravo à toi

    bien amicalement

    claude smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :