• Chapitre X

     Le lendemain matin, Sam, trouva Maurice assis sur le canapé du salon.

     Chapitre X

    L'homme paraissait songeur, voire quelque peu contrarié. Sam prit un livre dans la bibliothèque et s'installa à coté de Maurice sur le canapé, comme si de rien n'était.

    Chapitre X

    On bout d'un moment, Sam s'aventura à ouvrir la discussion:

    "Vous semblez bien songeur ce matin, Maurice ? Qu'est-ce qui ne va pas ?"

    Maurice répondit: " Quelqu'un s'est introduit illégalement dans mon ordinateur, et a essayé de construire un robot ... "

    A ces mots, Sam tourna la tête, comme si il ne voulait pas croiser le regard de Maurice. Mouvement complètement inutile, vus que le visage de Sam est complètement dénué d'expression.

    Chapitre X

    Maurice ne s'aperçut de rien, il continua à parler:

    "Je n'y comprends rien ... Mon stock de composants électroniques a diminué, mais aucun robot n'est sortit de la matrice, où alors, le robot créé est sorti de la maison ... Mais l'alarme n'a détecté aucune mouvement ouverture ou de fermeture de portes et de fenêtres depuis hier soir, après mon retour de travail ... Il n'y a donc pas eu d'entrée et sortie de la maison depuis mon retour du travail. C'est a rien n'y comprendre ... Un robot, ça ne se cache pas comme ça dans une maison ! Et qui l'aurait construit, il n'y a que moi, ici, qui sache comment fonctionnent les machines!

    Chapitre X

    En écoutant Maurice, Sam se sentait mieux. Son concepteur ne pensait pas un instant que lui, un robot, était capable d'utiliser les machines du laboratoire. Sam essaya de répondre aux interrogations de Maurice, afin que ce dernier ne puisse pas imaginer une seconde, que lui, Sam, était capable d'utiliser le matériel du laboratoire.

    Chapitre X

    " Si, je peux me permettre, Maurice, votre ordinateur a peut-être été hacker par gens à l'autre bout du monde. Avec internet, on peut s'attendre à tout...

    - J'y ai pensé, Sam, mais alors pourquoi mes stocks de pièces ont évolué, où on bien pu passé les pièces manquantes ?

    - Ce sont peut-être simplement les hackeurs qui ont modifié les valeurs de vos stocks, et le nombre réel de vos pièces est toujours le même dans vos stocks réels. Avez-vous vérifié, Maurice ?

    - Non, Sam. Tu as raison ...

    - Enfin, moi, je dis ça ... c'est peut-être une bêtise... Je ne suis qu'un simple robot qui n'y connait rien en électricité et encore moins en électronique, et vos machines du laboratoire ont l'air d'être très complexes à utiliser.

    Chapitre X

    - Non, non, Sam. Tu es très logique, ton raisonnement tient la route, il faudra que j'aille vérifier si mon stock de pièces correspond bien à ce que les compteurs de l'ordinateur indiquent. Je suis convaincu que tu as raison, Sam. Si non, il y aurait soit des traces de la présence d'un nouveau robot dans la maison, ou soit l'alarme aurait enregistré un mouvement de porte ou de fenêtre ... Je vais simplement devoir rendre mes mots de passe plus robustes ... Tiens! Il me vient une idée. Vue tes capacité de calcul, c'est toi qui va me concevoir quelques mots de passe inviolables. Je sais qu'avec les logiciels implantés dans ton microprocesseur, tu vas m'en créer de très, très robustes. Merci, Sam! Grâce à ta claire voyance, je me sens soulagé, je vais pouvoir aller au travail sereinement."

    Maurice se rendit donc à son travail. Sam, lui, ne se sentait plus très serein. S' il fournissait les mots de passe à Maurice, comment pourrait-il utiliser les machines du laboratoire sans éveiller les soupçons de Maurice. Sam sentait la panique envahir ces diodes. Il alla voir Roby qui pourrait peut-être l'aider.

    Chapitre X

    " Roby! ... Roby! ... J'ai un gros problème! L'ordinateur de Maurice ...

    - Oui, l'ordinateur de Maurice a été utilisé cette nuit. "Reprit Roby. "Je le sais, Maurice m'en a parlé, il est tout retourné ... Mais, ... Mais, dis moi! Par hasard, ce ne serait pas toi qui aurait bidouillé dans l'ordinateur de Maurice, hier soir ? Tu sais quand tu es parti nettoyer la flaque d'huile ?  Hein ! Tu en serais bien capable ! Surtout qu'après réflexion, tu en as mis du temps pour nettoyer une simple flaque d'huile."

    Sam se sentait mal au transistors, l'horloge de son microprocesseur semblait s’emballer. Que pouvait-il bien répondre à Roby ? Et Roby n'allait-il pas finir par tout raconter à Maurice ? Dommage que Roby soit bien plus gros que le robot œuf de pâques qu'il avait créé la nuit dernière. Sam aurait pu, ainsi écraser, avec son pied, et faire disparaitre, facilement, Roby. Pour Sam, il était évident qu'à terme, il allait devoir  faire disparaitre ce témoin qui risquait de devenir trop gênant. Mais ce n'était pas la question la plus urgente. Pour le moment, il fallait dissiper les soupçons de Roby.

    " Non! ... Non, Roby! ... Tu te trompes ... Hier soir, je n'ai fait que nettoyer la flaque d'huile dans le labo ... Tu sais ... Je n'ai pas encore l'habitude de se genre de travail ... J'ai beaucoup chercher avant de trouver comment faire ... La prochaine fois, je serais plus rapide ... Mais, là, j'ai ... vraiment un gros problème ... Comme tu le sais sans doute...."

    Sam essayait de réfléchir vite, pour trouver ce qu'il allait raconter à Roby, sans éveiller ses soupçons. Il sentait sa ventilation interne tournait très vite pour refroidir son microprocesseur qui travaillait au maximum de ses capacités. Heureusement que Maurice avait bien conçu le système, le ventilateur était inaudible. Roby ne se rendait compte de rien.

    Chapitre X

    " Maurice pense que son ordinateur a été piraté." Reprit Sam. "Et il semblerait que le montant de ses compteurs de stocks aient évolués pendant la nuit...Il m'a demandé de ... de lui créer des mots de passe infaillibles ... "

    Jusque là, Sam disait la vérité à Roby, mais ce ne fut pas le cas pour la suite.

    "Il m'a, aussi, demandé de vérifier si le contenu de ses stocks correspondaient bien à ce que lui indiquait l'ordinateur...

    - C'est génial, ça ! Sam, ça signifie, donc, que tu n'es pas à l'origine du piratage vu que Maurice te fait confiance pour lui créer de nouveaux mots de passe, et pour vérifier l'état réel des ses stocks. Dire que j'ai douté de toi ! Oh mille excuses Sam ! J'ai honte de moi ! ... Mais, alors, quel est ton gros problème ? Ne me dit pas que tu ne sais pas comment faire ?  Même un petit enfant humain saurait le faire ?"

    Sam se sentit soudain mieux. Roby ne le croyait plus coupable d'avoir touché aux machines. Les risques que Roby parle du temps qu'il a mis à nettoyer la tache d'huile dans le laboratoire s’amenuisait.

    " Mon gros problème ? ... Oui ... Mon problème ... est que je ne sais pas ... Oui, c'est ça, je ne sais pas où sont les stocks des pièces, pour que je puisse les compter." Dit Sam.

    " Effectivement, c'est un problème, ça." Reprit roby. " Mais rassure toi Sam, je sais où sont les stocks de pièces. Ils sont dans de grands tiroirs dissimulés dans le mur face à l’œuf géant que Maurice appelle la matrice et d'où, on est né. Il suffit d'appuyer sur les planches grises horizontales pour les ouvrir. Voilà, maintenant que tu sais où ça se trouve, allez ! ... Vite ! ... Au travail ! ... Allez ! "

    Sam ne se fit pas prier, et se rendit dans le laboratoire.

    Chapitre X

    Il s'installa devant à l'ordinateur, et modifia facilement, vu qu'il connaissait maintenant les mots de passe, le contenu des stocks indiqués par l'ordinateur. Maintenant, le robot était sûr que les valeurs indiquées par les compteurs seraient complètement différentes du contenu réel des stocks.

    Chapitre X

    Ainsi, quand Maurice vérifiera le contenu de ses stocks. Il ne pourra que constater que rien ne correspond à ce que lui annonce l'ordinateur. Il ne pourra qu'en conclure que personne n'a essayé de faire un robot, dans le laboratoire, et que l'état des stocks remontait par l'ordinateur correspond aux conséquences d'une attaque viral ou d' un piratage. Avant d'éteindre la machine, Sam prit soin d'effacer de la mémoire de l'ordinateur son passage de ce jour et de la veille.

    Sam était maintenant soulagé. Il allait pouvoir réfléchir tranquillement à son projet; et surtout, dans un premier temps, à comment il allait s'y prendre pour que Roby ne se doute de rien. Puis, dans un un second temps, il verrait comment il allait pouvoir le faire disparaitre de la circulation, sans que personne ne se doute que lui, Sam en est la cause.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    3
    vanille
    Samedi 21 Janvier à 21:43

    Sammmmmmmmmmmmmm ordureeeeeeeeeeeeeeeeee mad Méfie toi la roue tourne !!!!

    Roby prends garde à toi !

    Très belle suite mon ami ! bises amicales 

    Nath♥

    2
    Daemonya
    Vendredi 20 Janvier à 01:56
    Gentil robot vs méchant robot, je me demande qui va l'emporter... heureusement que Sam ne sait pour l'instant pas fabriquer de robot aussi problématique que lui...
    1
    Jeudi 19 Janvier à 22:14

    Mais comme il est machiavélique ce Sam. Que nous réserve t-il dans cette histoire ? Rien à voir avec le doux et gentil Roby. J'espère qu'il ne nous inventera pas une oeuvre diabolique qui sèmera la panique et la terreur dans la vie de ce si sympathique couple.... Eh bien la suite nous le dira, hi!hi!... Bonne soirée à toi Yoda et bises amicales.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :