• Chapitre VII

    La brume brunâtre se dissipa très vite. On distinguait, maintenant, très nettement qu'un robot métallique était dans l’œuf. Il se mit en mouvement et sortit de l’œuf.

     Chapitre VII

    Le robot s'adressa d'une voix métallique à Roby:

    "Bon... Bon... jour ... Cric tchac ... Est-ce ..Est-ce ... Cric tchac ...Est-ce vous ... mon ... mon ... Cric tchac ...mai ...mai ... Cric tchac ... maitre ... Cric tchac ...?" 

    Chapitre VII

    Roby regarda le nouveau robot qui s'adressait à lui, et ne répondit rien.

    Chapitre VII

    Il se mit face à lui et le dévisagea. Le robot reposa sa question:

    "Bon...Cric tchac ...Bon... jour ... Cric tchac ... Est-ce ..Est-ce ... Cric tchac ...Est-ce vous ... Cric tchac ... mon ... mon ... Cric tchac ...mai ...mai ... Cric tchac ... maitre ... Cric tchac ...? J'ai ... Cric tchac ...j'ai  la dé ... Cric tchac ...la désagréable imp ...imp ...impression ... Cric tchac ... que ... que ... Cric tchac ... que vous ... Cric tchac ...vous ne ... ne ... ... Cric tchac ... ne me ... me... Comp ... Comp... Cric tchac ...Comprenez ... Cric tchac ...... Cric tchac ...pas!"

    Chapitre VII

    Après plusieurs minutes d’observation, Roby daigna, enfin, répondre:

    "Si, je vous comprends très bien. Mais pourquoi dites vous tout le temps  ... Cric tchac ... ? On se comprendrait mieux sans ces ... Cric tchac ...

    - Je ... Je ... Cric tchac ... ne... Cric tchac ... ne sais pas ... Cric tchac ... Je ... Je ne ... ne ... Cric tchac ... ne le fait ... Cric tchac ... pas ... pas ... Cric tchac ... volontairement ... Cric tchac ...... Cric tchac ...

    - C'est bon ! ... j'ai compris! ... Ne bougez pas ! Je vais dire 2 mots à cet incapable ... Votre maitre!

    Chapitre VII

    Roby s'approcha de Maurice, et lui demanda sur un ton de reproche:

    " Mais qu'est-ce que vous avez fait là ! Je pensais que vous me fabriquiez un compagnon, et en fait, vous avez fait un tas de ferraille ..."

    Chapitre VII

    Roby changea de ton. Du reproche, il passa à la colère.

    "Vous vous êtes moquez de moi ... Hein! ... C'est ça! Vous êtes incapable de faire un robot! ... Vous ne savez faire que des tas de ferraille ... Je me demande qui m'a construit, moi! Je suis sûr que c'est un ingénieur plus intelligent que vous qui m'a fait. peut-être, même que vous m'avez commandé à un ingénieur de votre entreprise ..."

    Chapitre VII

    Les propos de Roby touchèrent Maurice qui se mit lui aussi, en colère:

    " Arrête de dire tes bétises, Roby! Arrête ! Arrête ! Ou tu peux dire adieux à ton futur compagnon ! Qui t'a dit qu'il était terminé ! Hein ! Qui ? Tu parlais également comme ça, quand tu es sorti de la matrice !

    - Je parlais peut être comme ça, quand je suis sorti de l’œuf ! Mais, j'étais bien plus beau ! J'ai deux yeux, moi ! Lui, il n'en a qu'un comme un cyclope! J'ai de jolis bras et des jambes, pas de simples tiges métalliques qui font même pas effet ! J'ai une bouche, il n'en a pas ! Non, mais, vous avez vu comme il est moche ! ... C'est une horreur ce machin; là ! Bon a jeter à la décharge.

    Chapitre VII

    - Mais, voyons Roby ! Toi aussi sous tes bras et tes jambes, tu as comme tu dis des tiges métalliques. Toi, aussi , si je retire la boite qui te sert de visage, tu as un seul œil de cyclope, et pas de bouche. Le robot que tu vois, il est comme toi, c'est comme qui dirait un squelette. Maintenant je dois faire des réglages et l'habiller. Tu comprends ça, Roby ?Je n'ai pas encore fini !

    Chapitre VII

    - Oui, j'ai compris. Désolé, mais je préfère m'en aller, et, je reviendrais quand il sera fini. Pour le moment, il est trop affreux, j'ai comme qui dirait des nausées et une envie de vomir, tellement il est horrible ! j'espère que je ne vais pas en faire des cauchemars ... Vous n'auriez jamais dû me montrer une chose aussi horrible ! Même dans vos films d'horreur, y a pas de monstres aussi horribles ! Brrr ... J'en ai froid dans le dos. Je vous laisse le terminer, je reviendrai plus tard."

    Roby quitta la laboratoire.

    Chapitre VII

    "A nous deux, maintenant." Dit Maurice au nouveau robot. Le robot s'approcha de son créateur.  "Aller, tourne toi, Sam. ça te plait comme prénom, Sam ?

    - Oui ... Cric tchac ... Maiiiitreeee ... Cric ... tch ... c'est étrange. On dirait  que je peux ... Mais, oui, je peux parler normalement maintenant ! Vous êtes un génie, maitre.

    Chapitre VII

    - Merci Sam. Arrête de gesticuler tout le temps, je dois maintenant régler le fonctionnement de tes articulations.
    - Je veux bien, maitre, mais nous n'arrêtez pas de me chatouiller avec votre tournevis.

    Chapitre VII

    - Ne me dis pas que tu es chatouilleux, Sam. Ça ne s'est jamais vu, un robot chatouilleux, Ça serait une première... haha!

    Chapitre VII

    - Il y a un début à tout, maitre ... Tiens mes articulations ne grippent plus, je ne sens plus de frottement... C'est génial, je peux bouger sans effort.

    Chapitre VII

    - Normal, Sam, les réglages sont finis.

    - Ça y est je suis opérationnel, alors ?

    Chapitre VII

    - Oui on peut dire ça, Sam. mais reste un détail à terminer, si tu veux plaire à Roby.

    - Lequel, maitre ?

    -Je dois t'habiller pour que tu ressembles à Roby. Pour cela, je vais te mettre hors circuit pendant quelques minutes. A tout de suite, Sam".

    Maurice éteignit le robot, et l'habilla, comme il avait habiller Roby quelques semaines plus tôt. Puis, il remit le robot en service.

    " Bonjour maitre" dit le robot. "Ça y est! je suis présentable maintenant ? Je ne suis plus un horrible squelette métallique pire que ceux de vos films d'horreur ?"

    Chapitre VII

    Maurice était satisfait, le robot avait retenu ce qu'avait dit Roby. Sa mémoire fonctionnait donc, très bien. Son intelligence artificielle fonctionnait aussi. En effet le robot ne ressemblait plus à un squelette métallique, en se regardant dans un miroir du mur, il se trouvait présentable.

    Chapitre VII

    " Oui, Sam, tu es présentable, maintenant, et tu sembles fonctionner à merveilles, tes programmes ne remontent aucun défauts, tout est correctement. Il ne reste plus qu'à te présenter à Roby.

    Chapitre VII

    - Je connais déjà, Roby. C'est le robot que mon squelette a terrifié. Il a l'air sympathique ... Quand il n'est pas en colère. Il me semble aussi impressionnable, avoir eut peur de mon squelette ... Hoho! C'est pas digne d'un robot, ça!

    Chapitre VII

    - C'est pas gentil de dire ça de Roby, Sam. Fais attention à ce que tu dit, Roby arrive, et comme tu l'as dit, il est sympathique quand il n'est pas en colère. Alors, ne le mets pas en colère.

    Chapitre VII

    Roby s'approcha du nouveau robot, et demanda à Maurice:

    "Ça y est ! Il est fini, celui qui ne doit pas me mettre en colère ?

    - Oui, Roby. Sam est terminé, et il fonctionne aussi bien que toi. Bon, je vous laisse faire connaissance, moi, je vais rejoindre Luna."

    Maurice quitta le laboratoire, elle laissa les deux robots ensembles.

    Chapitre VII

    - Accepterais-tu ces quelques fleurs, en guise de cadeau de bienvenue, Sam ?

    - Des fleurs ??? Cadeau ??? Euuuh! ... Oui, c'est gentil ... Tu n'aurais pas dû ... Elle vont mourir sans eau ... tu aurais dû les laisser sur leur pieds dans le jardin, Roby. j'aurais pu, ainsi, les admirer tous les jours.

    - Je sais, Sam. Mais offrir des fleurs est une coutume humaine ... C'est un gage d'am ...Euh! ... de bienvenue et d'amitié.

    - Drôle de coutume de tuer des êtres vivants pour souhaiter la bienvenue au gens ...

    Chapitre VII

    - Il y a une autre coutume, moins meurtrière, celle là, pour souhaiter la bienvenue. C'est de se serrer dans les bras.

    - Alors, faisons le. Je préfère ça, à la mort de fleurs."

    Les deux robots s’enlacèrent, donc.

    Chapitre VII

    "Si tu savais comme je suis heureux que tu sois enfin là, Sam. Ça faisait des jours et des jours que j'attendais ta venue.

    - Ça fait plaisir de se savoir attendu, Roby. Je suis, sincèrement,touché.

    - Ça ne t’ennuierait pas, Sam, que l'on marque cet évènement par un selfy ?

    - Un quoi ?

    - Un selfy, Sam. C'est une photo que je vais prendre, où nous serrons tous les deux, ensemble, dessus.

    - Pas de problème, Selfie nous, Roby !"

    Chapitre VII

    C'est donc, ici, que les robots firent connaissance ... Mais, c'est aussi, ici que commence vraiment l'histoire ...


  • Commentaires

    6
    Vendredi 9 Décembre 2016 à 13:38

    J'aime déjà Sam x) Les petits commentaires de Roby sont drôles également ^^ Super suite ^.^

    5
    Lundi 5 Décembre 2016 à 19:42

    Coucou yoda trop beau l'amour des robots j'ai j'ai adorée. lilie♥

    4
    Lundi 5 Décembre 2016 à 14:54

    Quelle belle suite Yoda. J'adore l'habillement de Sam avec les petits coeurs! yes Quant à la séance selfie, elle est juste extra. J'aime beaucoup Maurice également: je trouve qu'il a du "chien" ce sim. Il n'y a plus qu'à attendre la suite maintenant. Elle nous dévoilera probablement une intrigue palpitante ;) Merci pour ce moment de détente mon Ami. Bonne journée. Bises de Kannelia.

    3
    Lundi 5 Décembre 2016 à 09:43

    superbe avec ses petits coeurs Sam! J'espere qu'une belle amitié va se former entre Roby et lui et qu'ils  ne vont pas trop se liguer contre leur gentil maitre...

    bisous et amitié

    Pink

    2
    Vanille
    Dimanche 4 Décembre 2016 à 19:13

    Bon pas de robot fille hihihi mais j'ai bien aimé ce chapitre ! Bravo mon ami ! 

    Enfin Roby à un nouvel ami :).

    A bien vite pour la suite,

    Bisous Amicaux♥

    Nath♥

      • Dimanche 4 Décembre 2016 à 20:05

        Les robots, c'est comme les anges, ça n'a pas de sexe, Vanille yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :