• Chapitre IV

     Izil était partie depuis peu. Opalyia était, maintenant, de mauvaise humeur,  c'est elle qui héritait de la tâche ingrate. Elle allait devoir affronter La Mamie ! Oui, oui, vous avez bien lu. C'est bien écrit "affronter". En effet parler à La Mamie n'a jamais était une partie de plaisir, pour qui que ce soit.

    Chapitre IV

    " Il faut, toujours que ce soit sur moi, que retombe le sale boulot! ... C'est à moi d'annoncer à La Mamie que nous allons déménager dans l'Autre Monde ... Et, la vieille va ne trouver rien de mieux que se plaindre et beugler que l'on fait toujours tout pour l'em"censuré"ait, parce qu'avec ce déménagement, on allait lui perturber ses petites habitudes ... Et qu'à cause de cela elle ne pourrait plus aller, chez ses amies, pour ragoter et médire sur les habitants de la ville ... Enfin ... Bref ! ... Allez Opalyia! ... Courage! ... Dis toi que c'est pour la bonne cause !"

    Opalyia prit une profonde inspiration, et alla toquer à la porte de la chambre de Wardyolinia.

    Chapitre IV

    " Wardyolinia, vous êtes là, je peux entrer" demanda doucement Opalyia. Une voix sèche et criarde lui répondit:

    "Ou voulez-vous que je sois ! Toute la ville sait que vous m'emprisonnez, ici ! Allez! Entrez, faites comme chez vous ! De toute façon, si je refuse vous entrerez quand même pour me faire "censuré" ! ... On ne peut jamais être tranquille dans cette vielle mansarde de "censuré"! ... Toujours à m'espionner vous deux! si c'est pas pas vous la petite "censuré" , c'est l'autre grand "censuré" qui ne sait que regarder dans sa "censuré" boule de cristal de "censuré" ! Que voulez-vous encore? Pourquoi venez me faire "censuré" !

    - Wardyolinia, je ne vou ...

    Chapitre IV

    - Allez !... Allez! Ne perdez pas de temps! ... Venez en directement au fait! Vous êtes "censuré" avec toutes vos salamalecs

     - Je voul...

    - J'ai pas que ça à faire, moi! " Interrompit, de nouveau, La vielle dame "je dois aller chez Y vonnalinia prendre le petit déj ... Elle fait de bonnes pâtisseries, elle, au moins ... C'est pas comme certaine ... Je ne vise personne ... ! Allez ! Continuez à me dire ce que vous vouliez me dire ! Plus vite fini, moins vous me ferez "censuré"

    - Wardyoli ...

    - Et droit au but! Hein! J'ai pas de temps à perdre, moi ! Car après le petit déj, nous avons du boulot à faire, avec Y vonnalini.Nous devons trouver des ragots médisants sur la vieille "censuré" de Simonilya, la mère du maire de la ville ...

    - Je voulais, donc ...

    - Alors! ... Allez vous me dire une fois pour toute ce que vous avez à me dire de si important! ... Et j'espère que c'est important pour avoir le culot de me déranger, comme ça! Je vous rappelle que je n'ai pas que ça à "censuré" !

    - Wardyolinia ! "cria Opalyia passablement énervée par la vieille femme qui ne la laissait pas parler. "Je voulais, simplement, vous dire qu'il fallait vous préparer à partir ...

    - Oui, je sais que je vais partir ! Je viens de vous dire que j'allais chez Y vonnalinia ... Vous êtes vraiment bouchée! ... Et c'est pour me dire ça, que vous m'"censuré" !

    Chapitre IV

    - Non! ..." Reprit sèchement  Opalyia. "Vous ne partez pas médire chez Yvonnalinia! Mais vous partez avec nous! Dans l'Autre Monde ! Et dépêchez-vous, nous nous téléportons dans moins d'une heure! ... Ah! .. Oui! ... J'oubliais ... Et vous n'avez rien à redire ! C'est comme ça ! Un point c'est tout!"

    Et là, se produisit ce que l'on pourrait appeler un miracle. En effet, ça faisait presque dix huit ans que Wardyolinia vivait chez Opaliya et Alklor, et c'était la première fois qu'Opaliya vit Wardyolinia sourire. Oui, amies lectrices et amis lecteurs, Wardyolinia n'avait jamais souri depuis qu'elle avait dû vivre chez Opaliya et Alklor.

    Chapitre IV

    Et comme un miracle n'arrive jamais seul ...

    (Tiens! Tiens! J'ai comme l'impression que je suis en train de capter votre attention, amies lectrices et amis lecteurs. Est-ce que je me trompe ?)

    Je disais donc, comme un miracle n'arrive jamais seul, Wardyolinia se mit pour la première fois, aussi, depuis dix huit ans, à parler gentiment et d'une voix douce et calme, sans sortir une grossièreté !

    " C'est vrai! ... On ... On part pour l'Autre Monde ? Mais ... Ça ... Ça veut dire qu.. Qu'Elle est de retour !"

    Chapitre IV

    Opalyia était surprise, elle s'était préparée aux pires réactions de Wardyolinia . Mais jamais, ô grand jamais, elle aurait imaginé une telle réaction, aussi calme et douce de la part de Wardyolinia.

    Chose encore plus surprenante, Wardyolinia eut un mouvement de tendresse envers Opalyia. Elle fit

    Chapitre IV

    une accolade à Opalyia.

    " Que je suis heureuse! Que je suis heureuse! Ça faisait si longtemps que j'attendais ce moment! ..Je le savais! Je le savais qu'Elle reviendrait ... Au fait Opalyia, je m'excuse pour tout ce que j'ai pu vous faire endurer à vous et Alklor... Je m'excuse ... Que je suis heureuse ... Elle revient! ... Elle revient!"

     Chapitre IV

    "Ne vous inquiètez pas Opalyia je serais prête à temps pour la téléportation. Pour rien au monde, je ne raterais son retour ... Elle représente bien trop à mes yeux... Je vous rejoins dans le salon d'ici une petite dizaine de minutes... Elle revient! ... Elle revient!"

    Opalyia quitta la chambre de La Mamie. Elle était encore toute surprise par la réaction de la vieille femme.

    Chapitre IV

    A peine dix minutes plus tard, Wardyolinia était déjà au salon. Alklor n'en croyait pas ses yeux, il ne croyait pas que cela aurait pu être possible de voir un jour, la vielle femme avec un sourire et de l'entendre parler calmement, sans sortir la moindre méchanceté et grossièreté.

    Chapitre IV

    Alors que Wardyolinia partageait, avec Alklor, son bonheur et s'excusait pour son comportement.

    Opalyia se remémorait la formule de téléportation vers l'Autre Monde. Elle était stressée car la moindre erreur dans la formule, pouvait leur être fatale et ils pouvaient même se retrouver, tous les trois, perdus n'importe où dans l'univers.  Au bout de quelques minutes, Opalyia annonça:

    " C'est bon! ... Je maitrise l'incantation. On va pouvoir y aller. Tenez vous prêt! ... Et c'est parti!

    Aliota esveperatus tres lays  sernameum us rapidodas

    Chapitre IV

    pastalus nousus versatam Austroas Mondiumos!"

    Alors qu'Opalyia récitait méthodiquement l'incantation, et qu'Alklor restait stoïque, angoissé par les épreuves qu'ils devraient probablement surmonter dans l'Autre Monde.

    Wardyolinia, elle, manifestait sa joie en dansant.

    Soudain une lueur couleur feu envahit la maison.

    Chapitre IV

     

    Opalyia s’était -elle trompée dans la formule ?


    Pour le savoir, il vous faudra attendre le prochain chapitre.

     


  • Commentaires

    11
    Mercredi 23 Mars 2016 à 12:18
    Au moment où je commençais à me dire que "La Mamie" était définitivement une enquiquineuse de première, elle est devenue toute gentille x) Eh beh, "Elle" est spéciale...
    Ce serait bête qu'ils se retrouvent totalement ailleurs x) Enfin, ils se sont pas ratés quand même :p
    10
    Dimanche 17 Janvier 2016 à 22:24

    Yoda pourrais tu me dire quelle est la marque de sa crème de jour , la mamie me semble bien conservée lol 

    9
    Mardi 24 Novembre 2015 à 13:05

    Tu as un sacré Merveilleux talent de conteur non de "censuré" Yoda j'aime, j'ai ri et je me suis évadée avec un plaisir non dissimulé dans cette nouvelle histoire. Mamie est si drôle , je pense la connaître avec ce non de'censuré' fichu caractère les prénoms et locutions chapeaux il fallait les trouver ! beau remue méninges!

    Merci l'ami pour cet instant ici avec vous , je te pose tendresse du♥ Profites de L'Instant♥

    8
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 18:19

    j'adore ce chapitre et La Mamie wahouuu quel caractère mais Opelyia ce trompe de formule ou pas ???ouch

    7
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 00:26

    OH purée ! Sacré Mamie ! La vilaine haha ! 
    C'est quoi tout ce feu :O 
    Oh bah non unh ! Pas de mort unh fait nous pas ça Yoda ! 

    6
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 22:17

    Houla Yoda, c'est qui cette Mamie au langage si bien fleuri...mdrrr... J'ai encore beaucoup ri ce soir yes J'aime le cadre de cette histoire: la maison, les personnages, les habits.... Tous les ingrédients sont réunis pour nous épater tongue Bonne soirée. Bises...

    5
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 19:31

    Nous allons patienter gentillement pour le chapitre V, ça va être un boulot énorme à moins qu'Opalyia est raté son incantation....

    4
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 20:17

    Purée LA Mamie! Sacré caractère! Elle doit l'adorer Elle, pour se calmer aussitôt à l'annonce de son retour. J'ai trop peur qu'ils se soient téléporté ailleurs, son incantation est monstrueusement compliquée. J'adoooooooore ce chapitre! Plus d'humour et de suspens.

    gros bisous et excellente soirée!

    3
    Mercredi 11 Novembre 2015 à 18:52

    Oulaaaa sacré caractère la mamie et quelle grossièreté lol ^^ ehh beh c du joli tiens ^^

    En attendant, si la formule n'est pas bonne je plaind les 2 jeunes va pleuvoir des gros mots....

    Vivement la suite :D

    Bisous

    Nath♥

      • Mercredi 11 Novembre 2015 à 19:44

        Tu vois meme en vacances je suis fidèle à mon poste hihihihi :D

        T'en fais pas mon ami je saurai attendre en allant me balader en bord de mer :D

        A bien vite :)

      • Mercredi 11 Novembre 2015 à 19:02

        Toujours la première à commenter, merci, Nathy happy

         

        Pour la suite, il va falloir être patient, je dois costumer tous le personnages, PNJ compris dans l'Autre Monde, puis faire les photos et écrire le chapitre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :